Détails du projet CHPG [2015] | Share VIEWS

 

 

Détails concernant le Convoi Humanitaire et Populaire pour Gaza [2015]

Propos recueillis par le canal associatif Share VIEWS

 

 

Page Facebook du Projet Convoi Humanitaire et Populaire pour Gaza (CHPG [2015]) :

Groupe Facebook du Centre Culturel d’Enseignement, d’Entraînement et des Etudes (CCEEE) :

Propos et compte-rendu partagés le 16/08/2015 sur le lien (du canal associatif Share VIEWS) ci-dessous :

 

 

 

 

 

 

Issues et Révisions du document :

Issue

Révision

Date

Auteurs

Modifications

01

01

27/07/15

O. MESLOUH

Création du document. Définition généraliste du projet.

01

02

16/08/15

O. MESLOUH

– Définition du point de convergence : Nîmes ;

– Trajet Alexandrie-Rafah se fera via la route côtière ;

– Définition des lieux depuis lesquels nous attendrons l’ouverture des frontières : Rafah ou Al-Arisch ;

– Arrivée définie à Beït Lahia.

         
         
         
         
         

 

 

 

 

 

Date prévisionnelle de départ : Mi-Octobre voire fin Octobre.

Point de convergence: Le point de convergence est défini à Nîmes. Le point de départ en ferry n’est pas encore fixé.

 

Point de convergence défini : Nîmes

 

Trajet éventuel pris par le Ferry

 

 

Lieu d’arrivée : Alexandrie (Égypte) puis entrée à Gaza.

 

Arrivée à Alexandrie

 

Contraintes et durée du trajet : Le lieu depuis lequel le ferry sera pris n’est pas encore connu car peu de ferrys desservent directement l’Egypte (Alexandrie dans notre cas) depuis la France. Il est fort probable que nous le prenions, potentiellement, depuis l’Espagne ou l’Italie. D’où le choix de Nîmes comme point de convergence. D’ici fin Août voire début Septembre, Nous espérons être décidés quant au lieu depuis lequel sera pris le ferry : tous les futurs convoyeurs sont priés et conviés de chercher, en amont, toute ville potentielle proche de Nîmes depuis laquelle nous pouvons atteindre Alexandrie (même si le trajet se fait en deux temps voire plus).

Au vu de cette difficulté, il est très difficile de quantifier de façon formelle et précise la durée du trajet jusqu’à Alexandrie. Cela dit, nous partons sur une base d’une journée (1j) pour converger vers Nîmes, une voire deux journées pour trouver le lieu depuis lequel on prendra le ferry (1j-2j), cinq jours (5j) en ferry et un jour (1j) pour atteindre la frontière égypto-gazaouie depuis Alexandrie. Si nous ajoutons à cela deux « bons » jours (2j) pour entreprendre des pour-parler avec le gouvernement et les autorités égyptiennes pour les convaincre d’acheminer les transportables et démêler nos éventuels pépins, cela fait en tout dix ou onze jours (10j-11j) environ avant d’atteindre notre point de destination final qu’est Beït Lahia.

P.S : La route côtière est la route qu’on prendra afin d’atteindre Beït Lahia. Ainsi nous passerons surement aussi par la ville d’Al-Arish avant d’entrer par la porte de Rafah.


Trajet d’Alexandrie à la frontière égypto-gazaouie (les villes stratégiques par lesquelles nous passerons sont encadrées en rouge)

 

Trajet ‘Al-Arish’ – ‘Rafah’ – ‘Beït-Lahia’

 

Pourquoi le trajet ‘Al-Arish’ – ‘Rafah’ – ‘Beït-Lahia’ plus particulièrement ? Si siège du blocus il y a, alors nous devrions le faire dans une zone proche de la porte de Rafah. Il a été jugé utile soit de le faire à Al-Arish car c’est une ville assez conséquente dans la région et de surcroît une petite agglomération touristique : C’est donc une localité depuis laquelle nous pouvons donner un certain écho à notre cause qu’est ce convoi. Sinon, en cas d’imprévu, le siège du blocus se fera près de la porte de Rafah.

 

Comportement à avoir lors de la tentative de levée du blocus (par la porte de Rafa) : Il faut savoir rester de marbre face aux éventuelles exactions orales (voire même physiques), ne pas réagir aux différentes provocations de la part des forces régaliennes égyptiennes (police, gendarmerie, armée, etc.). Il faut aussi exprimer de façon claire, simple et surtout calme notre démarche et notre but. En gros, nous nous devons d’être dans l’esprit « têtu, mais respectueux ». Que les choses soient claires : Il y aura certainement de l’électricité dans l’air, c’est indéniable, mais NOUS NE VOULONS AUCUNEMENT
un quelconque mauvais comportement de notre part (équipe et staffs qui viendront avec nous lors de ce convoi) ou manquement quelconque. Si nous mettons bien l’accent là-dessus, c’est parce que nous partons du principe que nous nous devons être exemplaires. Une fois que les autorités verront que nous sommes résignés, tempérés et qu’en plus nous transportons des médicaments pour Gaza, ils succomberont et nous laisserons passer la frontière pour accéder à Gaza.

 

Une fois la frontière dépassée, où irons-nous ? : Une fois la frontière franchie, nous aurons, avec nos véhicules respectifs, une trentaine de kilomètres à faire pour rejoindre Beït Lahia (au nord de Gaza). Là-bas se trouve le Centre Culturel d’Enseignement, d’Entraînement et des Etudes (CCEEE) dont voici le lien du groupe ci-dessous :

https://www.facebook.com/groups/146877332110205/

Une fois là-bas, nous serons logés et nous proposerons notre aide et notre soutien.

 

Que faut-il préparer en amont ? / Bilan : Ci-dessous, une liste de choses à faire ou qui pourraient nous aider à catalyser les démarches et ainsi réduire les temps de latence. Elles sont triées par ordre croissant de priorité:

  • S’approprier un véhicule « roulant » en bon état et en règle ;
  • Acheter les médicaments (ou équivalents) demandés par les hôpitaux de Gaza : Cf. document Excel ‘Médicaments_V1.01_OM.xlsx’ ;
  • Acheter le matériel nécessaire à la traversée et au convoi mais aussi le matériel et modules à énergies renouvelables à acheminer jusqu’à Gaza. Tout est listé dans le document Excel ‘Matériel_V1.01_OM.xlsx’ ;
  • Pour les étrangers, une demande de visa faite au consulat d’Egypte ;
  • Remplir le document Excel ‘Contact_V1.01_OM.xlsx’ afin d’élargir notre réseau afin de connaître quelles autres entités pourraient directement ou indirectement nous aider ;
  • Partager massivement le lien du pot commun afin d’avoir une première source de revenus pour le futur convoi : https://www.lepotcommun.fr/pot/7ig9zahg ;
  • Autorisations de circulation (jusqu’à Rafah) à demander au Quai d’Orsay et à l’ambassade d’Egypte ;
  • Autorisation du Ministère des affaires étrangères égyptien pour accéder jusqu’à Gaza ;
  • Remplir le document Excel ‘Fiche_ShareVIEWS_V1.02_OM.xlsx’ qui nous permettra de savoir, globalement, quelles sont les tâches à venir et les diverses coordinations à faire (qui devrait faire quoi, quand, où et pendant combien de temps, etc.) ;
  • Visionner la vidéo mettant en avant comment notre chère camarade et intermédiaire Nabila KILANI (merci à elle) a négocié les différents médicaments que nous devrions acheter et ramener. Cf. lien ci-dessous :
    https://www.youtube.com/watch?v=NyM3mOQ7hZY

 

En vous remerciant TOUS d’avance !

 

Propos et scénarii de trajets mis en avant par le canal associatif ‘Share VIEWS’

&

Vincent DESPRÉS LEVARD, responsable de l’initiative et du projet ‘CHPG [2015]’

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s